Nous avons vu la Tunique de Trèves

Publié le 13 Mai 2012

Depuis cinq cents ans maintenant, la Tunique du Christ, conservée à Trèves, est exposée aux fidèles, trois fois par siècle. Avec l’ostension de 2012, nous célébrons donc une pratique remontant à l’année 512, lorsqu’elle fut montrée pour la première fois au public.

Le pèlerinage de l’Evêché de Metz, organisé le 1er Mai dernier, eut un grand retentissement à travers le diocèse. Pas moins de 800 pèlerins mosellans, dont 350 jeunes, ont pris le chemin pour notre ville jumelle de Trèves et devaient y vivre une journée exaltante. Pour beaucoup de pèlerins, ce fut la découverte de la ville la plus ancienne d’Allemagne, il est dit et écrit par ailleurs que Trèves existait avant Rome.

Sur le plan spirituel, un office œcuménique rassembla pèlerins catholiques et protestants dans la Basilique, construite par l’Empereur Constantin (274 – 337), celui-là même, qui déclara le Christianisme religion d’Etat, mettant ainsi fin aux persécutions sanglantes des Chrétiens dans l’Empire romain. Ainsi, avant même de défiler en longue procession recueillie devant la relique inestimable de notre Seigneur, les pèlerins pouvaient s’imprégner du thème même qui préside à cette exposition 2012 : « Rassemble ce qui est dispersé ». La Tunique sans couture, en une seule pièce donc, est en effet pour nous, Chrétiens, le symbole, le signe palpable de l’Unité des Chrétiens que rien ne devrait séparer dans leur foi, dans leur amour de notre Seigneur Jésus Christ.

TuniqueDeTrèvesEt, ce pèlerinage fut particulier pour nous, les fidèles de la communauté de Paroisses Jean Martin Moyë : Nous avons pu nous recueillir devant la plaque en souvenir du Bienheureux, que nous avons dénichée non sans effort dans une des cours du grand séminaire de Trèves. En effet, notre bienveillant Protecteur est décédé le 4 Mai 1793 à Trèves où il s’était refugié pendant la Révolution, refusant d’adhérer au « Culte de la Raison ». Et ici, à Trèves, sa mémoire est bien gardée.

Hildegarde RAMET

Rédigé par Hildegarde RAMET

Publié dans #Vie de la Communauté

Repost 0