Le nationalisme extrême et le racisme offensent la dignité humaine

Publié le 14 Mai 2012

Source : Les Informations du Vatican http://www.news.va/fr/

News.Va

 

Certaines formes de nationalisme extrême et de racisme constituent une offense à la dignité humaine. C’est le président du Conseil des conférences épiscopales d’Europe qui l’a affirmé à Rome. Le cardinal Peter Erdo, archevêque de Budapest, préside le XII° congrès européen pour la catéchèse. Interrogé au sujet de la montée des partis d’extrême-droite dans plusieurs pays comme la Hongrie, la France, la Grèce, la Pologne, le cardinal Erdo a estimé qu’il y avait une crise de civilisation. La tentation est de ne plus mettre la personne humaine à la première place.
Le contexte général en Europe, social, économique, politique, religieux, inquiètent les évêques européens qui ont tenu à organisée une messe solennelle en la basilique romaine Sainte-Marie majeure, à l’occasion de la Journée de l’Europe. L’incertitude a été accentuée par le résultat des récentes élections en France, avec le débat sur l’opportunité ou pas de renégocier le pacte budgétaire et surtout en Grèce, menacée de paralysie politique.
Tous les pays ayant signé le pacte budgétaire doivent respecter cet accord, a déclaré ce mercredi la chancelière Angela Merkel, lors d'une conférence de presse à Berlin.La Grèce doit respecter les engagements pris auprès de ses créanciers et mettre en oeuvre les réformes promises si elle veut rester dans la zone euro, a prévenu pour sa part le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, lors d'un colloque à Bruxelles.
Enfin, le chef du gouvernement italien Mario Monti a appelé à une "coalition des bonnes volontés" au sein de l'Union européenne pour promouvoir la croissance, avant une réunion extraordinaire des dirigeants européens prévue à Bruxelles le 23 mai
Parmi les nombreux évêques présents ces jours-ci à Rome : Mgr Guy Harpigny, évêque de Tournai en Belgique. Olivier Bonnel a recueilli son analyse sur les différentes crises qui accablent le Vieux Continent : crise économique, sociale, crise du sens aussi. Il nous dit quelle parole l’Église peut porter dans ce contexte fragile

La COMECE (Commission des épiscopats de la communauté européenne) a annoncé, pour sa part, la tenue, le 23 mai à Bruxelles, d’une soirée conférence intitulée : « vers un ordre économique durable ». En collaboration avec la Conférence des Eglises européennes, elle souhaite lancer un débat sur l’intégration européenne, basée sur la recherche du bien commun et le respect de la dignité humaine.

 

http://www.news.va/fr/news/le-nationalisme-extreme-et-le-racisme-offensent-la#

Publié dans #Actualité

Repost 0