Assomption à Notre Dame de Rabas

Publié le 5 Novembre 2012

Rabas150812Dans le cadre enchanteur du site de la chapelle de Rabas et de son chalet, les Sœurs de la Divine Providence et leur Fraternité d’Hessange avaient, cette année encore, organisé les festivités de l’Assomption.

Le temps était radieux et le service marial, célébré en plein air, rassemblait de nombreux fidèles. Marie, Reine des Cieux et « Reine de France » depuis que Louis XIII, en attente d’un héritier au trône de France, avait confié son Royaume à la protection et la bienveillance de la Vierge, occupe incontestablement une place unique dans le cœur des Français.

Sous le regard de la mère de notre Seigneur, les conflits de la terre – grands et petits - semblent s’apaiser, l’espace d’une fête, d’une célébration, d’un hommage. Innombrables sont les vitraux dans nos Eglises où ce regard se pose sur nous.

En ce 15 Août 2012, à Rabas aussi, les fidèles étaient recueillis, faisant monter leur prière vers Marie médiatrice, donnant ainsi leur réponse à l’interpellation que le Pape Jean Paul II avait lancée jadis : « France, fille aînée de l’Eglise, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ? France, fille aînée de l’Eglise et éducatrice des peuples, es-tu fidèle, pour le bien de l’homme, à l’alliance avec la sagesse éternelle ? »

Après ces prières ferventes, la tradition fut respectée. Beaucoup de fidèles et promeneurs se dirigeaient vers le chalet tout proche pour participer à la tombola et profiter du très grand choix de tartes et gâteaux divers et des rafraichissements proposés. Amis et connaissances éprouvaient un réel plaisir à se retrouver, demander des nouvelles de personnes chères, parfois un peu perdues de vue. Cette joyeuse assemblée faisait plaisir à voir, dans le chalet même ou sur les bancs à l’extérieur, sous le généreux soleil d’Août.

Une fois de plus, ce rendez-vous marial a connu un vrai succès et le bilan est encourageant. La générosité des nombreux bénévoles, des donateurs et de tous nos visiteurs nous a permis de dégager un bénéfice de 850 € qui sera partagé entre nos missions à Madagascar, au Mali et en Equateur d’où nous viennent parfois des appels à l’aide poignants, touchants, mais dont les témoignages reflètent toujours une grande confiance en Dieu et en la Providence et une profonde gratitude.

Ainsi, nos chaleureux remerciements vont vers vous tous, portés dans nos prières.

Et puisque Septembre est le mois de la rentrée pour nos élèves suivons, nous aussi, l’exhortation de Jean Paul II en nous mettant à notre tour « à l’école de Marie »

Rédigé par Hildegarde RAMET

Publié dans #Vie de la Communauté

Repost 0