Dimanche 17 mai 2015 – 7ème dimanche de Pâques

Publié le 16 Mai 2015

Dimanche 17 mai 2015 – 7ème dimanche de Pâques

LECTURES DE LA MESSE

 

PREMIERE LECTURE des Actes des Apôtres 1, 15...26

Après l'Ascension de Jésus, sans tarder, les douze apôtres ont reconstitué leur équipe, que la trahison de judas avait diminuée. En même temps ils ont formulé les conditions pour être nommé apôtre.

 

PSAUME 102

Gloire à toi, Seigneur, à la droite du Père!

 

DEUXIEME LECTURE de la première lettre de saint Jean 4. 11-16

Si Dieu nous aime tellement, cet amour nous comble à notre tour et suscite notre réponse. Il produit une unité si forte en Dieu, que l'apôtre la décrit en termes de présence et de demeure réciproque.

 

EVANGILE de Jésus Christ selon saint Jean 17, 11-19

Entre l'Ascension et la Pentecôte nous sommes invités, comme les premiers disciples, à guetter les signes de la venue de l'Esprit. Avec saint Jean, c'est à une démarche d'ouverture intérieure que nous sommes appelés. Par sa première lettre et son évangile, Jean nous rappelle la fidélité à l'amour du Père et à l'amour de nos frères. Laissons-nous aujourd'hui atteindre par ces mots de vérité.

 

____________________________________

 

Wort zum Sonntag : UNE approche de la Parole de Dieu pour ce dimanche

http://wort-zum-sonntag.over-blog.fr/2015/05/7-dimanche-de-paques-17-05-15.html

 

Une prière universelle

http://www.berceau-du-fer.com/2015/05/priere-universelle-du-7e-dimanche-de-paques.html

 

Liturgie pour le 7ème dimanche de Pâques

http://soulifan.institutionlibredemarcq.com/index.php?id=3302

 

ADAP

http://diocese.ddec.nc/cern/ADAP_1/annee_b/temps_pascal/paques07_b.htm

 

 

____________________________________

 

 

Pour aller plus loin

 

Détails

-Ces lunettes représentent le Dieu-Trinité.

Le verre de gauche, c’est le Père qu’on ne voit pas mais qui est Lumière.

Le verre de droite, c’est le Fils, Jésus, qui nous révèle le Père. Quand on regarde Jésus, on voit le Père. Il nous montre le Père avec sa main.

Ce qui lie le Père au Fils, c’est le Saint Esprit (la barre du centre où il est écrit Spirit)

-Sur la branche de gauche, on lit (difficilement) « FIDES ». C’est la foi qui nous révèle notre Dieu en trois en trois personnes. Autrement que par la foi et la Révélation, il est possible de trouver Dieu avec son intelligence, mais impossible d’arriver à la conclusion que Dieu est en trois personnes.

 

Questions (là, il faut choisir laquelle travailler car il y en a trop)

-Dans l’Evangile de Jean, au chapitre 14, Jésus dit « qui me voit, voit le Père ». Est-ce que je pourrais dire « qui me voit, voit le Christ » ? La suite du verset me montre que si je demeure dans l’amour, on pourrait voir Dieu en moi. Comment est-ce que je me situe vis-à-vis des personnes que j’aime le moins ? Qui sont-elles ? Pourquoi me répugnent-elles ? Qu’est-ce que Jésus ferait à ma place ? Comment les accueillerait-il ? Est-ce que j’ai définitivement rejeté une personne ? Pourquoi ?

-Ai-je déjà été interpelé par quelqu’un qui aimait en vérité au point de donner de son temps, de son argent, de ses compétences, sans rien attendre en retour ? Ai-je moi-même vécu cela ? Ai-je été conscient que cette voix intérieure qui me poussait à agir ainsi venait de plus loin que moi (sans doute de Dieu) ?

 

Repost 0