Dimanche 10 mai 2015 – 6ème dimanche de Pâques

Publié le 9 Mai 2015

Dimanche 10 mai 2015 – 6ème dimanche de Pâques

LECTURES DE LA MESSE

 

PREMIERE LECTURE

du livre des Actes des Apôtres (10, 25-26. 34-35. 44-48)

« Même sur les nations païennes, le don de l’Esprit Saint avait été répandu »

 

PSAUME 97 (98)

Le Seigneur a fait connaître sa victoire et révélé sa justice aux nations

 

DEUXIEME LECTURE

de la première lettre de Saint-Jean (4, 7-10)

« Dieu est Amour »

 

EVANGILE

de Jésus-Christ selon Saint-Jean (15, 9-17)

« Il n’y a pas de plus grand Amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime »

 

____________________________________

 

Wort zum Sonntag : UNE approche de la Parole de Dieu pour ce dimanche

http://wort-zum-sonntag.over-blog.fr/2015/05/6-dimanche-de-paques-b-10-05-15.html

 

Réflexion chrétienne sur l'Évangile de dimanche

http://cursillos.ca/formation/reflexions-dominicales/annee-B/R-B29-Paq6.htm

 

Une prière universelle

http://www.berceau-du-fer.com/2015/05/priere-universelle-du-6e-dimanche-de-paques.html

 

ADAP

http://diocese.ddec.nc/cern/ADAP_1/annee_b/temps_pascal/paques06_b.htm

 

 

____________________________________

 

Pour aller plus loin

Détails :

Ce verset est tiré d’une histoire que j’aime beaucoup. Un centurion qui ne connaît pas Dieu (il s’appelle Corneille) a une apparition et Dieu lui demande d’aller chercher à Joppé, dans une maison précise, un certain Pierre. Il ne le connaît pas, il ne sait pas pourquoi mais il envoie des hommes le chercher.

Le même jour, Pierre a une vision d’une grande nappe remplie d’animaux qui descend du ciel. Dieu lui demande de manger ces animaux. Pierre refuse car il dit qu’ « ils sont impurs ». Cette vision le travaille et c’est à ce moment-là que les hommes envoyés par Corneille arrivent. Pierre les suit, puis arrivé là-bas, il se met à parler de Jésus. En plein milieu de son discours, l’Esprit-Saint s’empare de tous ceux qui écoutent (c’est le dessin de la semaine).

On voit Pierre à droite, le premier surpris.

Corneille est représenté à gauche. Quand l’Esprit Saint fond sur lui, il devient habité par l’Esprit

(il a la forme d’une colombe, symbole de l’Esprit-Saint. Il a l’air heureux, il est dans la lumière, il est prêt à se déployer et à voler de ses propres ailes.

Les trois rayons montrent que Dieu Père, Fils et Esprit-Saint est à l’œuvre (partout où il y a l’Esprit Saint, il y a le Père et le Fils) et les douze étoiles montrent que la mission des douze est de transmettre la Parole de Dieu pour que l’Esprit-Saint fasse le reste.

 

Questions

-Et moi, suis-je conscient(e) de la puissance de la Parole de Dieu ?

Quand cette Bonne Nouvelle est proclamée et vécue dans ma vie, l’Esprit-Saint peut agir par mon intermédiaire.

-Suis-je disponible comme Corneille ?

Est-ce que je me laisse bousculer dans ma prière comme Pierre au point de changer ma façon de voir ? A quel moment ?

 

 

Repost 0