Vivre le carême 2015

Publié le 7 Mars 2015

Vivre le carême 2015
Vivre le carême 2015

La 3ème citation est extraite de l’exhortation apostolique Evangelli Gaudium, dans le Chapitre 2 « Dans la crise de l’engagement communautaire »

 

Une des causes de cette situation se trouve dans la relation que nous avons établie avec l’argent, puisque nous acceptons paisiblement sa prédominance sur nous et sur nos sociétés. La crise financière que nous traversons nous fait oublier qu’elle a à son origine une crise anthropologique profonde : la négation du primat de l’être humain ! Nous avons créé de nouvelles idoles. L’adoration de l’antique veau d’or (cf. Ex 32, 1-35) a trouvé une nouvelle et impitoyable version dans le fétichisme de l’argent et dans la dictature de l’économie sans visage et sans un but véritablement humain. La crise mondiale qui investit la finance et l’économie manifeste ses propres déséquilibres et, par-dessus tout, l’absence grave d’une orientation anthropologique qui réduit l’être humain à un seul de ses besoins : la consommation.

Alors que les gains d’un petit nombre s’accroissent exponentiellement, ceux de la majorité se situent d’une façon toujours plus éloignée du bien-être de cette heureuse minorité. Ce déséquilibre procède d’idéologies qui défendent l’autonomie absolue des marchés et la spéculation financière. Par conséquent, ils nient le droit de contrôle des États chargés de veiller à la préservation du bien commun. Une nouvelle tyrannie invisible s’instaure, parfois virtuelle, qui impose ses lois et ses règles, de façon unilatérale et implacable. De plus, la dette et ses intérêts éloignent les pays des possibilités praticables par leur économie et les citoyens de leur pouvoir d’achat réel. S’ajoutent à tout cela une corruption ramifiée et une évasion fiscale égoïste qui ont atteint des dimensions mondiales. L’appétit du pouvoir et de l’avoir ne connaît pas de limites. Dans ce système, qui tend à tout phagocyter dans le but d’accroître les bénéfices, tout ce qui est fragile, comme l’environnement, reste sans défense par rapport aux intérêts du marché divinisé, transformés en règle absolue.

 

Trois pistes d’action

  1. Découvrir une boutique Artisans du Monde et y acheter un produit du commerce équitable.
  2. Découvrir les producteurs de notre alimentation en prenant contact avec une AMAP (Association pour le maintien de l’agriculture paysanne, reseau-amap.org) ou en privilégiant les commerces de proximité.
  3. S’informer sur l’accaparement des terres et voir le web-documentaire du CCFD-Terre Solidaire intitulé « Terres » http://ccfd-terresolidaire.org/infos/souverainete/accaparement-des-terres/terres/

 

Un partenaire du CCFD-Terre Solidaire : la Commission épiscopale pour les ressources naturelles (CERN) en République démocratique du Congo (RDC)

Créée en 2007, la CERN dénonce les conséquences de l’exploitation sauvage des ressources naturelles (minerais, hydrocarbures, bois) et ses conséquences sur l’homme. La CERN agit à deux niveaux : en atteignant les décideurs pour faire changer la loi et en informant la population sur ses droits. Sur le terrain, l’organisation a mis en place des observatoires des droits de l’homme pour suivre la situation et faire savoir ce qui se passe. Elle anime également des ateliers destinés aux Forces armées de la RDC (FARDC) pour les initier aux enjeux des ressources naturelles dans l’Est du Congo.

 

Pour aller plus loin

Retrouver l’interview de Coco Mbangu, coordinateur de la CERN, ainsi qu’un reportage sur la lutte pour une gestion équitable et durable des ressources naturelles.

http://ccfd-terresolidaire.org/projets/afrique/republique-democratique/rdc-la-lutte-pour-une-4483

 

 

______________________________________

 

Réflexions de carême avec le CCFD-Terre Solidaire :

Lundi 09 mars à Ay à 20h (Salle Barthélémy)

 

Carême à Domicile

Trémery: mercredi 11 mars à 10h (Famille DEL BEN)

Vigy : mercredi 11 mars à 20h (au Centre Pastoral)

Ennery : jeudi 12 mars à 13h45 (chez Mme BRUNOT)

Sanry les Vigy : jeudi 12 mars à 14h (chez Liliane CONTER)

Hayes : jeudi 12 mars à 14h (salle paroissiale)

Hessange : vendredi 13 mars à 14h (chez les sœurs)

Argancy : vendredi 13 mars à 20h (chez Christine MARTIN)

 

 

Publié dans #Carême

Repost 0