Daech enlève 90 chrétiens dans le nord-est de la Syrie

Publié le 24 Février 2015

Daech enlève 90 chrétiens dans le nord-est de la Syrie

Cette information de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme a été confirmée par l’agence de presse catholique Misna, relayant des informations de Sana, l’agence de presse officielle de Damas.

 

Des djihadistes du groupe État islamique (EI) ont attaqué, lundi 23 février, deux villages chrétiens sous contrôle des forces kurdes dans la région de Hassaké, à 200 km à l’est de Kobané, dans le nord-est de la Syrie, et ont enlevé 90 habitants, a affirmé mardi 24 février l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

 

une information confirmée par Misna

« Lundi, l’EI a attaqué Tal Chamirane et Tal Hermouz, deux villages de la province de Hassaké (nord-est de la Syrie) et ont enlevé 90 habitants », a indiqué à l’AFP le directeur de cette ONG Rami Abdel Rahmane.

L’information est confirmée par d’autres sources : l’agence de presse catholique Misna, relayant des informations de Sana, l’agence de presse officielle de Damas, annonce que l’attaque de l’EI concerne également les villages de Tal Riman, Tal Nasra, al-Agibash, Toma Yalda et al-Haooz.

 

Des dizaines de maisons incendiées

Les combattants sont arrivés à bord de camions faisant un nombre indéterminé de victimes et de personnes déplacées parmi la population civile, à prédominance chrétienne (de tradition syriaque). Toujours selon Sana, citant des sources locales, des dizaines de maisons ont été incendiées, ainsi que l’église de Tal Hermouz.

Selon l’ONG « A demand for action » (ADFA) qui aide les populations assyro-chaldéennes, les femmes et les enfants ont été séparés des hommes qui ont été emmenés dans les montagnes d’Abd al-Aziz.

L’objectif de l’EI serait d’étendre l’offensive aux villages alentour de la ville de Ras al-Ayn pour contrôler la frontière. La province d’Hassaké, riche en pétrole, est un verrou stratégique entre les territoires contrôlés par l’EI en Syrie et en Irak.

L’agence de presse syrienne ajoute que les forces aériennes de Washington et les pays de la coalition internationale auraient survolé la zone des attaques sans combattre l’EI.

 

L’Œuvre d'Orient appelle à prier et agir

Dans la journée de mardi 24 février, L'Œuvre d'Orient a fait part par la voix de son directeur Mgr Pascal Gollnisch, de son « angoisse » devant le kidnapping de chrétiens en Syrie par Daesh, « après de durs combats ayant fait de nombreuses victimes ». Mgr Gollnisch appelle à porter  dans la prière les hommes et les femmes touchés par ces événements.

Le directeur de L'Œuvre d'Orient insiste sur « la responsabilité de la communauté internationale» et rappelle « l'urgence d'une neutralisation rapide de Daesh en Syrie comme en Irak» « pour mettre fin à ce conflit qui a trop duré».

C.C., avec AFP, Misna  

 

http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Daech-enleve-90-chretiens-dans-le-nord-est-de-la-Syrie-2015-02-24-1284283

Rédigé par La Croix

Publié dans #Actualité

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :