Fête de la Sainte Cécile

Publié le 4 Décembre 2014

Fête de la Sainte Cécile

Dans nos deux Communautés de Paroisses Jean Martin Moyë et Anne de Méjanès, l’année liturgique se terminait en apothéose. A Vigy, Argancy et Ennery les fidèles de nos dix-huit clochers s’étaient rassemblés nombreux autour de leurs chorales pour célébrer leur sainte patronne, Sainte Cécile, protectrice des musiciens.

Pendant les messes à Vigy comme à Argancy, les chorales respectives rehaussaient les célébrations avec leurs chants, donnant solennité et festivité à la matinée.

A Vigy, l’abbé Barré esquissait un bref historique de l’importance du chant chorale et de la participation active des fidèles pendant le déroulement de la messe. Il rappelait qu’on ne chante pas à l’église pour plaire et se faire entendre, comme une vedette ; on chante humblement, comme la créature devant son créateur… La grande mission du chant et de la musique est donc de nous aider à prier … Comme l’Esprit-Saint, la musique et le chant sacré créent le climat de beauté, de paix, de recueillement, où Dieu se fait entendre…

Pie X, nous rappelait-il, considérait que la musique nous rend plus près de Dieu que toutes les autres expressions artistiques, architecture, sculpture ou peinture. Nous chantons humblement, avec notre cœur, et la musique sacrée, grande et belle, contribue à l’unanimité de la communauté, citant la parole bien connue de Saint Augustin : « Chanter, c’est prier deux fois », car la musique facilite la rencontre avec le Seigneur.

L’arrivée du petit groupe de jeunes enfants qui participent avec leurs parents à une rencontre de « l’éveil de la foi » représentant un charmant intermède

Après un sympathique vin d’honneur dans la salle socioculturelle toute proche de l’église de Vigy, une partie de l’assistance se rendait à Ennery, où un savoureux repas réunissait dans la salle Barbé près de 60 choristes, de nos deux communautés de paroisses, et leurs conjoints. Ce fut un moment détendu et joyeux, un instant de réel partage, jetant un pont solide et durable entre nos communautés de paroisses au service du chant liturgique qui élève nos cœurs et rehausse la beauté de la liturgie.

Rédigé par Hildegarde RAMET

Publié dans #Vie de la Communauté

Repost 0