Le pain à l’honneur

Publié le 18 Octobre 2014

Le pain à l’honneur

« Cherchez le Seigneur, pendant qu’on peut le trouver. Invoquez-le, tandis qu’il est près » : telle était l’invitation, l’injonction même de la première lecture du Livre d’Isaïe pour la messe célébrée à l’occasion de la Fête du Pain à Villers Bettnach. Et nombreux furent les fidèles qui s’étaient rendus à la chapelle des Humbles de l’ancienne Abbaye cistercienne, en ce dimanche automnal, nombreux à chercher Dieu ainsi que nous le disait le prophète. « Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies. » La célébration occasionnelle de l’Eucharistie dans ce lieu chargé d’Histoire revêt inévitablement un caractère particulier et nous invite à l’élévation de nos cœurs (sursum corda). Un soliste du groupe de sonneurs de cor des Alpes nous réjouissait par une prestation hors du commun. Et comme tous les ans, le pain béni pendant la célébration nous était offert à la sortie, pour ainsi dire en viatique, nous rappelant la valeur réelle ainsi que symbolique de notre nourriture de base et le respect que nous devons à ceux qui nous la procurent. Autrefois, une comptine nous le chantait : « Et s’il n’y avait pas de paysans, nous n’aurions pas de pain… » La chapelle des Humbles fut érigée au tout début du 18e siècle par les moines cisterciens de Notre Dame de Villers Bettnach et devint église paroissiale lors de la Révolution Française. Grâce à l’obstination et le dévouement des Amis des Sites de Saint Hubert les travaux de restauration, de mise en valeur et de fouilles peuvent se poursuivre, et les innombrables bénévoles contribuent d’année en année au succès de cette manifestation autour de l’ancien four à pain de l’Abbaye qui, exceptionnellement, reprend service à cette occasion.

Rédigé par Hildegarde RAMET

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :